JUPITER A UNE ORBITE BIZARRE

En se penchant sur la planète, des astronomes de l’ESO ont donc fait une surprenante découverte. L’orbite de Jupiter n’est pas la même que celle de ses camarades.

Une orbite différente de celle des autres planètes du système solaire

Toutes les planètes du système solaire ont en effet un point en commun : elles tournent autour du Soleil ou, pour être le plus précis possible, autour de son centre.

Ce n’est cependant pas le cas de Jupiter. Elle tourne en effet autour d’un point situé au dessus de la surface de notre étoile, à environ 1,07 rayon solaire de son centre. Etrange, n’est ce pas ?

Pas tant que ça en réalité. Cet écart s’explique en effet par la masse de la planète. Elle est en effet la plus volumineuse et la plus massive de tout notre système, avec une taille équivalent à 2,5 fois celle de toutes les autres planètes réunies. Pire, Jupiter est même 318 fois plus massive que la Terre et c’est précisément pour cette raison que son centre de gravité ne se situe pas au niveau du centre du Soleil, mais au dessus de sa surface.orbite-jupiter-640x486

BOULE LUMINEUSE SUR Saint Médard en Jalle

ovniDepuis Saint Médard en Jalle,J’ai observè une boule lumineuse traverser le ciel étoilé dans l’axe Nord Ouest–Sud Est le 27/7 à 23H05. Boule silencieuse semblant à haute altitude qui a disparu dans l’axe SE. Ce n’était pas un avion, peut être un satellite, de quel type ? sur quelle orbite? une météorite entrant dans l’atmosphère ? Plusieurs hypothèses
Nous sommes 2 à l’avoir observé.

UNE NOUVELLE FORME DE VIE DECOUVERTE

Le hasard fait bien les choses car des océanologues ont découvert une nouvelle structure biologique inconnue en effectuant des recherches dans la région du littoral sud californien, une structure ressemblant à une grosse boule violette.

Cette découverte étonnante a été faite par une expédition scientifique embarquée à bord du E/V Nautilus, un navire scientifique voguant aux quatre coins du monde et sur tous les océans du globe.

boule-violette-640x476

Après avoir tourné autour pendant quelques minutes, ils ont pu déterminer qu’il s’agissait d’une structure biologique vivante. La décision n’a pas été facile à prendre mais ils ont choisi de la prélever afin de pouvoir la ramener à leur laboratoire pour l’étudier.

La structure serait proche de certains mollusques.

Maintenant, c’est aussi la première fois que l’on découvre un mollusque doté d’un tel aspect et ce drôle d’organisme devrait nous aider à en apprendre un peu plus sur les écosystèmes océaniques.

Et oui, pour un peu, on aurait presque l’impression que la créature vient d’une autre planète. Elle a d’ailleurs rencontré un certain succès sur la toile puisque la vidéo mise en ligne par les chercheurs a été vu plus de 1,2 million de fois en moins d’une semaine.

OVNI TRIANGULAIRE CHARLOTTESVILLE-VIDEO

 

Sur la vidéo, on peut voir un objet qui semble de forme triangulaire. Il possède trois feux blancs aux extrémités et un feu rouge au centre. Cet ovni n’est pas sans rappeler la vague d’ovni qu’il y avait eu en Europe dans les années quatre-vingt-dix. En effet des descriptions similaires avaient été donné ainsi que des photos. Cela pourrait faire penser à un lien entre les deux.

image020

La vidéo a été transmise au MUFON qui étudie les images. Pour le moment, ils n’ont pas trouvé d’explication à cet ovni. Si l’on peut penser qu’il pourrait s’agir d’un avion et de ses feux de position, en générale ces feux sont clignotants ce qui n’est pas le cas dans cette affaire. Une autre hypothèse intéressante pourrait être qu’il s’agit de reflet de lumière provenant de l’intérieur de la voiture. Dans ce cas, il est difficile de vérifier. Nous pourrions aussi avoir affaire à un drone, ces appareils se multipliant cette théorie est difficile à ignorer.

RENTREE ATMOSPHERIQUE ET DESTRUCTION DE LA FUSEE CHINOISE CZ-7

UFOCENTER.WEBOU.NET
UFOCENTER.WEBOU.NET

Aux États-Unis, la fusée chinoise nouvelle génération s’est désintégrée dans le ciel, sous les yeux ébahis des habitants.

Dans la soirée du mercredi 27 juillet, sur la côte ouest des États-Unis, une imposante boule de feu a fait son apparition dans le ciel, surprenant de nombreuses personnes. Cette boule de feu, qui pouvait laisser penser à une météorite, était en réalité la fusée spatiale chinoise CZ-7. D’après les témoignages, cette scène a été visible dans 6 États du pays dont le Nevada et l’Oregon.

Le département de la défense des États-Unis, le STRATCOM, a confirmé cette version en précisant qu’aucun dégât n’était à déplorer. La fusée, qui pesait 5 tonnes, avait été lancée par la Chine le 25 juin dernier. Le corps principal de la fusée aurait fondu mais quelques petites pièces métalliques encore intactes se seraient vraisemblablement écrasées au sol.

Une fusée se désintègre dans le ciel de l’Ouest américain

CHASSE AU Mokele-Mbembe

La cryptozoologie

Y a-t-il des animaux survivants de périodes très lointaines dont on ignore l’existence ? On recherche encore aujourd’hui de nombreuses espèces animales dont on a entendu des histoires et des légendes mais qu’on n’a jamais vues. Des témoignages de personnes qui affirment avoir vu ces animaux existent, mais il n’y a aucune preuve formelle. On ne parle pas uniquement du célèbreYeti, du non moins connu monstre du Loch Ness, ou de Big Foot. On recense au moins une trentaine d’espèces, réunies sous le nom de « cryptides » et dans une discipline qu’on appelle la cryptozoologie, soit la recherche des animaux dont l’existence ne peut pas être prouvée de manière irréfutable.
7784140764_une-trace-de-pas-du-mokele-mbembe 7784140766_sur-les-traces-du-mokele-mbembe

Michel Ballot est cryptozoologue, et depuis plusieurs années il traque le Mokele Mbembe, un animal qui aurait été aperçu en Afrique.

Au cours du XXe siècle, missionnaires, militaires, scientifiques et autres aventuriers ont ramené de leurs périples en Afrique centrale des récits contant l’existence d’un mystérieux animal. Sur la base de ces chroniques et des témoignages des populations locales, l’explorateur Michel Ballot parcourt les berges boueuses des rivières du Sud-Est du Cameroun dans l’espoir d’apercevoir cette bête légendaire appelée Mokélé-Mbembé. Décrit par les habitants de la région comme une sorte de rhinocéros à queue de crocodile et à tête de serpent, l’animal mesurerait 15 mètres de long et ressemblerait un dinosaure. Bien qu’aucun spécimen n’ait à ce jour été découvert, Michel Ballot est bel et bien convaincu que le Mokélé-Mbembé existe et traque à travers la jungle les preuves qui permettront de le démontrer. »

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/sur-la-piste-du-mokele-mbembe-7784139866

ELLE EST PARTOUT MAIS OU ? LA MATIERE NOIRE

Elle est partout, mais n’est visible nulle part, massive, mais infiniment petite. Ceci n’est pas une énigme du père Fouras mais une définition de l’énigmatique matière noire, censée représenter 85% de la masse de l’univers.

Problème: jusqu’alors, nous n’avons jamais réussi à l’observer.

ISS_UFOCENTER.WEBOU.NET

Problème: quand on arrive à vraiment mesurer la vitesse de certains éléments d’une galaxie, comme le gaz interstellaire… ceux-là ne se déplacent pas à la vitesse à laquelle ils devraient. « Il y a donc deux solutions: soit à l’échelle galactique, la relativité générale ne fonctionne pas comme on le croit, soit il faut ajouter la matière noire à l’équation », explique Benoît Famaey, chargé de recherche au CNRS.

Le premier indice de ce problème a été repéré en 1933. L’autre « preuve » de l’existence de la matière noire, c’est que l’on en a besoin pour comprendre la forme qu’a prise notre univers lors de ses premiers instants, juste après le Big Bang.

La plus puissante de ces expériences vient comme l’on disait de s’achever en mai 2016 et n’a finalement pas réussi à observer de matière noire. LUX était enterré sous plus d’un kilomètre de roches aux Etats-Unis. Une cuve de quelque 300 kg de Xénon liquide était scrutée de près par plusieurs capteurs, raconte le site Phys.

L’idée consistait à se dire que parmi les milliards de particules de matière noire qui nous traverse, l’une allait finir par entrer en collision avec un atome de xénon dans la cuve et que l’on pourrait analyser cette collision. 1000 ordinateurs ont participé à l’analyse des 500.000 Go de données produites par les capteurs en 20 mois.

Envisager d’autres hypothèses

Mais si LUX n’a rien détecté, il ne faut pas perdre espoir. « On ne peut pas dire que c’est décevant. Simplement, les interactions entre la matière noire et la matière baryonique sont suffisamment rares pour qu’ils n’en aient pas vu lors de l’expérience », estime Cécile Renault.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/27/matiere-noire-ou-se-cache-partout-univers-invisible_n_11181904.html

PHILAE DISPARAIT POUR TOUJOURS

Dans l’espace, plus personne n’entend Philae crier. Une page se tourne dans l’histoire de l’exploration spatiale européenne. Le 27 juillet, il sera définitivement impossible d’établir la moindre communication entre Philae et la sonde Rosetta. La raison ? L’engin situé en orbite autour de la comète Tchouri, de son nom savant 67P/Churyumov–Gerasimenko, n’a plus assez d’énergie pour contacter l’atterrisseur situé en surface.

Lors de son atterrissage sur Tchouri, Philae n’a pas réussi à se fixer correctement au sol avec ses harpons, qui ne s’étaient pas bien déclenchés. L’engin avait alors rebondi à quelques reprises pour finalement arriver dans une zone de la comète mal éclairée : résultat, impossible de se recharger correctement via ses panneaux solaires. Il lui a donc fallu puiser dans ses batteries pour trouver de l’énergie.

UFOCENTER.WEBOU.NET
UFOCENTER.WEBOU.NET

Le robot a effectué plusieurs dizaines d’heures de travail avant de se murer dans le silence. Heureusement, malgré une mission abrégée, les scientifiques ont quand même une quantité importante de données à analyser.

À lire sur Numerama : L’atterrisseur Philae s’enfonce définitivement dans le silence

 

Ovni cylindrique – Nantes, proche de Orvault – Loire-Atlantique (dép.44)

Observation Ovni 2016: le 19/07 à 21h50 –

RRRRRR
RRRRRR


Prénom ou pseudo : Aurelie56

Ville: Nantes, pas loin de Orvault
Département: Loire-Atlantique (dép.44)
Région: Pays de la Loire
Pays: France
Date: 19/07/2016
Heure du début de l’observation: 21h50
Durée de l’observation: 3 min

Conditions météo: Ciel dégagé
Nombre de témoins: 1
Type de phénomène: Ovni cylindrique très mince
Signalement officiel: Non

Récit complet de l’observation:

Bonsoir, le 19 juillet 2016, à 21h50, je suis comme d’habitude sur mon lit, devant mon ordinateur, et la fenêtre juste derrière l’ordi, donc face à moi. Je lève, les yeux vers la fenêtre, et là, je vois, un drôle d’objet qui avance doucement, blanc, en forme de trait, tout petit. On aurait une petite forme cylindrique. Je prends mon téléphone pour le prendre en photo, mais à chaque fois, que je veux prendre une photo, l’objet devient bizarrement flou sur mon téléphone alors que le ciel est dégagé et donne une impression que l’objet était de forme angulaire mais cela n’était pas angulaire. Peut être, qu’il y’avait un peu de brume, à ce moment là, mais le ciel était clair. Il faisait encore jour. L’objet était blanc métallisé mais très petit. Après vérification, en téléchargeant, une application boussole, il s’est avéré que mon logement se situe au sud est. Ce n’est point la lune, car l’objet était très petit, et il bougeait, pour disparaître de mon champ de vision quand il passait au dessus de l’appartement du voisin. Quand, je prenais la photo, il était bien visible sur le téléphone mais quand le clic se mit en route, l’objet devenait soudainement flou. Peut être, qu’il m’a repéré car, j’avais laissé la lumière de mon flash derrière mon tél. Et qu’il n’était pas très loin au dessus de ma fenêtre. J’ai ouvert ma fenêtre, pour voir si il y mettait un son, bà, rien, aucun son, silence complet. L’objet était de forme horizontale, droit. Je pense que si il est devenu flou, c’est parce que il a dû me repérer. J’avais pensé à prendre une vidéo, mais, j’ai pensé qu’une photo, aurait été mieux. J’aurai dû faire la vidéo, on aurait mieux vu l’objet. Et je vous assure, que ce n’est point la lune, car la lune est plus grosse.

Description précise: Luminosité faible, car il faisait jour
Couleur: blanc métallisé
Taille du phénomène: Très petit
Comportement: doucement, sans virages etc
Trajectoire: sud-est 45° – Nord 45°
Bruit spécifique: Non
Odeur spécifique: Non
Direction de l’objet en fonction du vent: je ne sais pas
Présence d’installations: Zone commerciale Lidle, Leclerc
Photo semblable: non précisé
Tableau: non précisé

Enquête de terrain demandée: 
Enquêteur en charge du dossier:

Mots clés : Ovni,Ufo, Ufologie, TémoignagesOvni cylindrique très mince , Pays de la Loire, France, 21h50, 19, Ovni cylindrique très mince ,

Je certifie sur l’honneur l’exactitude des renseignements communiqués et l’authenticité des documents fournis. Je ne sais pas identifier ce phénomène merci à l’avance pour vos réponses.

Cordialement Aurelie56

Source:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/t21063-2016-le-19-07-a-21h50-ovni-cylindrique-tres-mince-ovnis-a-nantes-pas-loin-de-orvault-loire-atlantique-dep-44#ixzz4FV73J5VO

LA NASA RECHERCHE SUR LA PROTECTION DES ASTRONAUTES

RRRRRR
RRRRRR

L’Agence spatiale américaine a noué un partenariat avec le Baylor College of Medicine de Houston. Ils créeront un nouvel institut dédié au développement des moyens destinés à protéger la santé des astronautes lorsque les missions durent longtemps. Les recherches commenceront le 1er octobre prochain.

D’après les précisions fournies par la NASA, l’Institut de recherche translationnelle (NTRI) développera un test point-of-care et une application de performance adaptée aux astronautes.

Les risques liés à un long séjour dans l’espace

Notre organisme est conçu pour vivre sur Terre. De longues missions spatiales constituent une grande épreuve pour les astronautes. Les suivis médicaux effectués sur l’équipage de la Station spatiale internationale démontrent les effets de la microgravité sur le corps humain. En plus de la détérioration des os et des muscles, on peut aussi citer les problèmes oculaires causés par une grande pression intracrânienne. Ainsi, après 340 jours passés sur l’ISS, la santé de Scott Kelly, un astronaute américain, sera suivie régulièrement.

http://www.tomsguide.fr/actualite/nasa-protection-sante-astronaute,52427.html