ATTENTION ROSETTA ENREGISTRE UNE EXPLOSION SUR TCHOURI

rosettagif

C’est un sacré coup de chance. Le 19 février dernier, à 10h40, la sonde Rosetta procédait à une observation de routine de la comète Tchouri, quand tout à coup, une explosion. Ces événements sont rares et imprévisibles et grâce à ce coup de chance (et aux neuf instruments qui scrutaient la comète), les chercheurs de l’Agence spatiale européenne (ESA) ont pu passer les derniers mois à analyser ce phénomène.

Dans les heures qui ont suivi l’explosion, Rosetta a enregistré des phénomènes plus importants que d’habitude. Notamment une hausse des rayons ultraviolets, de la poussière, du gaz et du plasma émis en grande quantité et une hausse de température.

Un éboulement lors d’un lever de soleil

« Grâce aux observations de Rosetta, nous pensons que l’explosion a eu lieu sur une pente raide sur le grand lobe de la comète », précise Eberhard Grün, le chercheur principal de l’étude.

Ce qui aurait causé l’explosion ne serait autre qu’un glissement de terrain sur cette pente, qui a mis à découvert de la glace d’eau. Sauf que ce petit chamboulement à la surface de Tchouri a eu lieu pile au moment où le soleil se levait sur cette partie de la comète. Ainsi, précise l’ESA, la glace s’est immédiatement transformée en gaz (à cause de la chaleur).

Or, le gaz prend plus d’espace que la glace. En « s’étendant », la glace se transformant en gaz a emporté de la poussière, ce qui a propulsé dans l’espace un débris de poussière (celui que l’on voit sur l’animation).

L’ESA précise qu’un article complet sera publié sous peu dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society. D’autres analyses seront effectuées sur ces données pour mieux comprendre le fonctionnement de ces explosions qui ont lieu sur les comètes. Rosetta en avait déjà enregistré d’autres, souvent plus petites, et avec beaucoup moins d’instruments.

rosettaold2

QUATRE OVNIS LUMINEUX SUR AU-DESSUS DE WINTERTHOUR (ZH), DIMANCHE 21 AOUT 2016 AU SOIR.

Un phénomène particulier a intrigué les habitants de la ville zurichoise de Winterthour dimanche soir. Plusieurs lecteurs nous ont en effet fait parvenir des photos montrant quatre lumières statiques, disposées en demi-cercle et illuminant le ciel nocturne.

Lichter am Himmel Winterthur-Wülflingen Schlossmühlestrasse
Lichter am Himmel Winterthur-Wülflingen Schlossmühlestrasse

L’un d’entre eux a d’abord pensé à un spectacle de la nature: «Mais les points lumineux n’ont pas bougé pendant près d’une heure. C’était très étrange, ça m’a intrigué. Et je suis certain qu’il ne s’agissait pas de nuages.» Son ami, qui a également assisté à la scène, avait lui une tout autre explication: «Il était persuadé qu’il s’agissait d’ovnis.»

Contactées par nos collègues de «20 Minuten», les autorités de Winterthour expliquent ne pas encore avoir été contactées à ce sujet. Interrogée sur la nature des quatre lumières, la porte-parole Gerda Bieber a assuré ne pas savoir avec certitude d’où elles venaient. Elle a néanmoins émis l’hypothèse suivante: «Je pourrais m’imaginer que ces points lumineux proviennent du festival de musique qui se tient à Winterthour du 17 au 28 août.»

Les investigations de nos confrères montrent que Gerda Bieber avait tout juste. Car au moment de l’apparition mystérieuse avait lieu un concert éclairé par des spots. Contactée, la directrice du festival confirme: «Oui, ce sont nos lumières.»

(ced/ofu)

ON A MARCHE SUR LA LUNE, VRAI OU FAUX? JE DÉTRAQUE LES DÉTRACTEURS!

Soyez les gardiens de la vérité, combattez sans relâche les promoteurs du mensonge et du dénis car il est plus dur de prouver une vérité qu’un mensonge.

Laurent T

2/12/2008

 

 

Depuis quelque temps plusieurs chaînes proposent des reportages sur le VRAI/FAUX alunissage,de quoi s’agit-il?

 

Je détracte les détracteurs

Dimanche 6 Février 2005″Planète Choc »

 

En 1969, Neil Armstrong pose le pied sur la Lune – « un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ». Si l’on considère les limites technologiques de l’époque et les dangers de la
mission, l’exploit est gigantesque. Pourquoi alors, tant d’années après cet événement, un nombre croissant de personnes prétendent-elles que les images de la conquête de la Lune sont fausses ?
« La vérité sur la conquête de la Lune » examine chaque théorie du complot et avec l’aide d’experts, les démonte une par une, établissant définitivement la réalité des faits grâce à l’analyse d’un
échantillon de sol lunaire issu de l’expédition Apollo XI. Minutieusement, les spécialistes trient le faux du vrai et montrent qu’en réalité,
il était plus facile de construire une fusée et de l’envoyer sur la Lune que de mettre en oeuvre une gigantesque et hasardeuse entreprise de conspiration visant à tromper toute la planète. c’est
ainsi que vous verrez la présentation de l’émission sur le web de discovery et ayant vu le reportage je peux vous affirmer que même si je ne m’étais jamais pose la question sur la véracité des
faits quel bonheur de voir de tels horreur être démontré une à une et plus je vous parlerez de ce prétendu ingenieur et de son gant atmosphérique censé prouver que l’homme n’a pu aller dans
l’espace. Alors faisons nous plaisir, quelques uns des arguments des detracteurs,nous allons les détracter avec fougue et faire taire les zététiques. LA GENESE 21 juillet 1969, Alunissage d’Apollo 11.
Durant la retransmission télévisée, Neil Amstrong et Edwin « Buzz » Aldrin
ont signalé la présence d’une lumière dans un cratère.
Deux minutes de silence suivirent, la NASA venait de censurer la suite de la communication.
Une observation de toute première importance qui explique pourquoi l’homme
a finalement abandonné ses projets de construire une base sur la Lune.
Des radio-amateurs étaient à l’écoute sur cette fréquence
et plusieurs d’entre eux ont enregistré la transmission censurée. Dimanche 6 Février 2005″Planète Choc » propose un documentaire nommé »l’espace intersidéral » « Apollo, c’est comme le couvercle de
la boîte de Pandore. Il y a assez de preuves pour me faire douter qu’un homme est vraiment marché sur la Lune » tels sont les propos de Mr X un ancien de la NASA dit-on.

 

Nasacomplot02

L’autre personne est britannique David Percy, photographe professionnel et
producteur de films qui démontre que l’éclairage des photographies d’Apollo n’aurait pas pu être obtenu ailleurs que dans un studio sur Terre. Il affirme même connaître un informateur de la NASA
qui aurait confirmé ses doutes. « Tout semble être faux, quand on regarde les enregistrements des premiers pas de L’homme sur la Lune ». « Pourquoi les événements de l’espace sont-ils dissimulés?
C’est très simple, les affaires étouffées, c’est la spécialité de la politique officielle. » Mr Y » Je regardais ce petit et ce grand pas, je me suis dit que, c’est fantastique, c’est
extraordinaire, l’homme a marché sur la Lune, je croyais ce que je voyais. Mais cela s’est-il vraiment passé, comme on nous l’a montré ?La mission Apollo est-elle une farce ? »
Selon un complot possible, « la NASA n’a pas pu atteindre la Lune et les missions ont donc été truquées. Au lieu de monter dans les fusées les astronautes auraient été emmenés dans un studio de
cinéma secret au fin fond du désert du Nevada. L’atterrissage sur la Lune, y a été filmé puis les séquences ont été envoyées à Houston ainsi qu’aux télévisions crédules du monde entier. » Dixit le
commentaire.
Les premières images transmises et qualifiées de magnifiques sont sans étoiles.

 

Nasacomplot06

 

Ben oui et sans parler avec des termes trop compliqués il ne faut pas oublier que la lune ne possède pas d’atmosphère et donc les puissants rayons solaires ne sont pas filtrés,les étoiles sont
visibles de jours comme de nuit puisqu’il n’y a pas d’air.J’ajouterai que si j’avais moi même fait le film des étoiles auraient figurées sur mon fond car j’aurais été certain dans mon esprit que
dans l’espace elles devaient êtres encore plus belles.Il est vrai que sur les documents même les plus récents vous ne trouverez aucun cliches ou film ou figure des étoiles et pour cause il faut
mettre un filtre comme pour HUBBLE. Deuxième attaque. La guerre froide faisant rage KENNEDY lance LE défi ,les enjeux sont immenses tant au point de vue économique que du point de vue de
prestige.On accuse alors la NASA:Mr Y reprend : « Cette course spatiale entraîna la mort de Grissom, Chaffee et White en 1967. Ces trois hommes sont morts calcinés dans la capsule de commande. »

 


Apollo 17
envoyé par internaaze

 

 

 » Gil Grisson était sur le point de vendre la mèche sur ce projet. Il trouvait que rien ne fonctionnait, il était très mécontent du projet Apollo. Le jour de sa mort, il a pressé un citron
sur la capsule de commande, ce qui montrait clairement son opinion. »
« Au vu des technologies, ils ne pouvaient pas tenir la promesse de Kennedy avant la fin de la décennie. Alors pour maintenir le prestige de l’industrie américaine, ils devaient simuler cet
événement. »
 » C’était un projet prestigieux qui n’aurait pas pu supporter l’échec et qui devait entraîner un énorme succès. Toute le monde savait ce que devait être le succès : une image de l’homme sur la Lune
ou alors ça devait être, et on penchait plus vers ça, « une photo de l’homme sur la lune ».Mr Y,on accuse sans preuves si j’avais fait partie de cette aventure je serais furieux d’entendre que mes
camarades sont mort parce qu’ils avaient des DOUTES,la guerre froide n’est pas terminé pour tout le monde et certains ont le cerveau cryogénisé.

Troisième attaque.

 

 

Nasacomplot17C

 

La fameuse photo avec sur la roche la lettre C, cliquez sur le lien en rapport avec la NASA et vous allez voir la véritable photo et la lettre disparaît car il s’agit d’une très probable erreur
de montage de la NASA et non pas des lettres de plateaux pour orienter je ne sais quoi! http://dayton.hq.nasa.gov/IMAGES/LARGE/GPN-2000-001123.jpg tout bonnement parce qu’il s’agit d’une erreur au montage car alors on
aurait effacé les croix de visée pour avoir des photos irréfutables.Les détracteurs inversent les rôles,une lettre apparaît sur une photo c’est la preuve que c’est un tournage,NON l’opérateur de
montage l’a oublié comme tout ses collègues passaient à travers,il n’y a pas d’étoiles c’est du FAUX,non pendant un tournage tout eu mis des étoiles est-il besoin de rappeler qu’à cette époque
nos connaissances étaient bien ridicules par rapport à aujourd’hui et tout à chacun eu commis l’erreur que nous n’aurions pas manqué de démasqué 50 ans plus tard. Mais continuons dans le
délire,La vérité sur la conquête de la lune – dimanche 16 avril à 21:55 sur DISCOVERY. Le sujet est le même mais le ton délibérément différent,l’affaire est démantelé point par point avec à la
clé démonstration en studio naturel.MrX y figure ainsi qu’un prétendu ingénieur.Ce dernier prouve que l’homme n’a pas été sur la lune et dans l’espace comme suit: »comment aurait-on pu allé sur la
lune,y faire des prélèvements et des photos alors qu’il est impossible de bougé tant il y a des différences de pression. »Pour faire court sa théorie consiste sur le fait que notre corps est
soumis à une pression de 1 bars sur terre,dans l’espace c’est le vide,il a donc fabriqué un gant dans une boite hermétique qui quand on y fait le vide,il est effectivement impossible de mouvoir
ses membres…Mais me dis-je si une pression extérieure est inférieure à la pression intérieure l’objet se détruit par aspiration comme dans les avions et donc ce monsieur oubli l’essentiel,pour
ne pas etre détruit et maintenir leur corps en l’état les combinaisons étaient pressurisés,comme les avions,et oui,voila j’ai mon diplôme d’ingénieur et de journaliste car dans le film en
question les faits sont répertoriés mais pas décriés. Le film continu par la suite à cassé l’équipe de bonimenteurs héxagénaires sur les ombres,le drapeau éclairé des deux cotés etc,etc…. Mais
laissez moi finir de planter le clou,la distance de la terre à la lune fut calculée avec un miroir laissé par les astronautes et un laser,à moins que cela aussi n’est que pure fantaisie.

Un peu d’histoire.
1959 : Luna 3 (URSS) est le premier appareil terrestre à se poser sur la lune. Premières images de la face cachée de la lune.

1966 : la sonde Luna 9 (URSS) atterrit à la surface de la Lune et renvoie les premières photos depuis le sol lunaire.

1966 : Surveyor 1 (USA) est la première sonde américaine à atterrir à la surface de la Lune.

1966 : Lunar orbiter 2 et 3 (USA) sont en orbite autour de la Lune et photographie les sites potentiels pour un alunissage d’Apollo12.

1968 : Zond 5 et 6 (URSS) sont les premières sondes à voler autour de la Lune et à revenir sur Terre.

1968 : Apollo 8 (USA) est le premier vaisseau habité placé en orbite autour de la Lune avec à son bord trois astronautes.

20 juillet 1969 : Apollo 11 (USA) est la première sonde habitée à atterrir sur la Lune. A son bord, Neil Armstrong, Edwin E. Aldrin et Michael Collins. Ils marchent sur la Lune. Collecte
d’échantillons de poussières et de roches lunaires, photos et expériences.

17 novembre 1970 : Luna 17 (URSS) : alunissage du laboratoire mobile Lunakhod 1 (qui a parcouru 10 540 m sur la Lune.

6 février 1971 : Apollo 14 (USA. Shepard et Mitchell foulent à leur tour le sol lunaire.

30 juillet 1971 : Apollo 15 (USA. Scott et Irwing sur la Lune.

21 avril 1972 : Apollo 16 (USA. Young et Duke sur la Lune.

11 décembre 1972 : Apollo 17 (USA. Cernan et Schmitt sur la Lune.

15 janvier 1973 : Luna 21 (URSS. Alunissage du laboratoire mobile Lunakhod 2 (qui a parcouru au total 37 km sur la Lune.
18 août 1976 : Luna 24 (URSS. Prélèvement d’échantillons jusqu’à une profondeur de 2 m.

1994 : Clémentine (USA) reste 70 jours durant en orbite lunaire et dresse une carte de la Lune à l’aide de ses 4 caméras.
Utilisation du laser pour mesurer l’altitude et dresser la première carte topographique.

1998 : Lunar Prospector (USA) est mis en orbite autour de la Lune pendant environ 18 mois, avec pour but d’étudier la composition de la surface, de mesurer le champ magnétique et d’analyser les
variations du champ gravitationnel de la Lune. Un des résultats les plus important s’avère être la détection de fortes concentrations d’hydrogène aux deux pôles, signe de la présence de glace dans
certains cratères dont l’intérieur n’est jamais éclairé et réchauffé par le Soleil. Incroyable mais vrai

1. Les astronautes grandissent lorsqu’ils sont dans l’espace.

2. Uranus s’est d’abord appelée George en l’honneur du roi d’Angleterre George III.

3. Neptune a été la première planète de notre système solaire découverte grâce aux mathématiques.

4. Uranus est la seule planète qui tourne sur le côté et Vénus la seule qui tourne à l’envers.

5. La première créature à voyager dans l’espace était un petit chien russe du nom de Laïka.

6. L’orbite de la Lune autour de la Terre tiendrait facilement dans le Soleil.

7. Même si les astronautes d’Apollo utilisaient un stylo spécial à gravité zéro à la fin des années 60, la rumeur selon laquelle la NASA aurait dépensé des millions de dollars pour créer un stylo
qui fonctionne dans l’espace, alors que les Russes utilisaient un crayon, n’est pas fondée.


La lune en chiffres :

Diamètre 3 476 km

Superficie 37,958 km²

Distance de la Terre 380 000 km

Température de -171 à 117° C

Rotation sur elle-même 29 j 12 h 44 mn 2,8 s

Le saviez-vous ? Le 6 février 1971, le commandant de la mission Apollo-14, cinquième homme à fouler le sol de la Lune, Alan Shepard, amusa la Terre entière en réalisant, devant les caméras de la
NASA, un coup de golf à la surface de notre satellite.

Le bons site . http://www.echodelta.net/reconquete/lune.html Comment la NASA a perdu les images de la Lune.

08-08-2006

Les habitants de la Terre avaient retenu leur souffle lorsque Neil Armstrong avait fait son premier pas sur la Lune en 1969, malgré des images brouillées et peu claires… pourtant très peu de
personnes savent que ces images avaient été tournées dans un format en haute définition, en fait, ce qui se faisait de mieux en 1969 ! La qualité des images diffusées en 1969 sont très loin de
celles des bandes vidéo originales dont on a malheureusement perdu la trace !
En 1969, le format employé pour les images originales issues de la Lune n’était pas compatible avec la technologie du réseau de télévision. Ainsi les images reçues à Parkes et Canberra en
Californie, ont été mixées sur des écrans montés devant des caméras de télévision conventionnelles, la qualité en a été fortement dégradée. Créant des images fantomatiques d’Armstrong et d’Aldrin
et de nombreux parasitages. Mais les images originales reçues à Parkes sont infiniment plus précises que celles que le grand public a pu voir en direct.

Or 37 ans après Apollo 11, on craint que les images qui ont montré la première promenade d’un homme sur la Lune et relayées vers la Terre par l’intermédiaire de trois stations relais, ne soient
plus référencées au centre de l’espace de Goddard (NASA, Maryland). Une recherche désespérée a commencé au centre pour éviter que les bandes ne soient détruites par le temps avant que l’on ne
puisse remettre la main dessus. Parmi ceux qui luttent pour retrouver ces enregistrements se trouve John Sarkissian, un scientifique de la CSIRO posté à Parkes depuis dix ans : « Nous travaillons
avec l’espoir qu’elles existent toujours » a t’il déclaré.

Les images reçues à Parkes et Canberra en Californie, ont été mixées sur des écrans montés devant des caméras de télévision conventionnelles M.Sarkissian a commencé ses recherches sur le rôle de
Parkes dans la mission Apollo 11 en 1997, avant que le film « The Dish » soit tourné. Après le tournage de « The Dish », Sarkissian a contacté ses collègues de la NASA pour poser des questions sur les
bandes, or ils lui ont dit qu’elles ne pouvaient pas être retrouvées. S’il parvient cependant à les obtenir, il propose d’en tirer des copies numériques pour montrer au monde une vision très
différente de l’histoire. Mais les chercheurs peuvent manquer de temps. Le seul équipement connu sur lequel les bandes originales peuvent être décodées est à un appareil du centre de Goddard fermé
en octobre dernier, ce qui fait que même si les bandes sont retrouvées avant qu’elles ne se détériorent, les copier risque d’être impossible. À l’origine stockées à Goddard, les bandes ont été
déplacées en 1970 aux archives national des Etats Unis. Personne ne sait pourquoi, mais en 1984 environ 700 boîtes de bandes vidéo sont retournées à Goddard. « Nous avons les documents qui prouvent
qu’elles ont été déplacées, mais personne ne connaît exactement où elles sont parties » a déclaré M.Sarkissian. La plupart des personnes impliquées ne sont plus employées à la Nasa ou sont mortes.
En outre parmi ces bandes on craint que d ‘autres enregistrements originaux des 5 missions Apollo suivantes soient perdues.

Source :smh

 

Alors vous y croyez maintenant, avis aux aux idiots qui ne respectent pas le courage et le sacrifice d’hommes et de femmes exemplaires que nous aimerions être!

 

Oui, ils ont faits tomber la lune et nous la referons tomber, mais cette fois-ci, c’est l’humanité entiére qui le fera, au nom de notre développement et non au service d’une idéologie, mais cela
est une autre histoire.

LA CHINE IRA SUR MARS EN 2020

Déjà accaparée par deux missions vers la Lune prévues en 2017 et 2018, la Chine a aussi des projets pour Mars. En 2020, son agence spatiale prévoit d’envoyer une sonde et un atterrisseur vers la planète rouge.

2016-08-24t041725z_694840037_s1betxfgxpaa_rtrmadp_3_china-space-mars_0 mars

Les chercheurs admettent qu’il y a encore pas mal d’obstacles techniques à surmonter. Le robot va-t-il pouvoir communiquer avec la Terre ? Ses quatre panneaux solaires suffiront-ils pour recharger les batteries ? Pas facile de tout prévoir, mais le chef du projet, Zhang Rongqia, est confiant : « Nous sommes déterminés à faire de cette expédition un succès » a-t-il dit devant la presse.

Ce robot de 200 kilos, équipé d’appareil photos et de radars, se baladera sur Mars pendant trois mois. Il doit étudier le climat et le sol et de la planète, à la recherche notamment d’eau. Les scientifiques cherchent encore un nom pour leur robot. Sur les réseaux sociaux, les idées fusent, comme celle de l’appeler Luciole.

PRISE DE CONTACT AVEC UN VAISSEAU PERDU

Le satellite de la Nasa, STEREO-B, était perdu dans l’espace depuis 2014, hors des radars de l’agence spatiale. Celle-ci a finalement pu rétablir le contact avec l’engin lui permettant, enfin, de le localiser.

Deux ans, seul, perdu dans le silence et l’immensité de l’espace, sans aucun moyen d’entrer en contact avec la Terre.

Le signal a été retrouvé et maintenu pendant plusieurs heures afin de s’assurer du bon fonctionnement du satellite. La communication a ensuite été volontairement coupée pour économiser de la batterie. L’équipe en charge de la mission est optimiste et prévoit de poursuivre le processus de récupération pour pouvoir observer l’état de STEREO-B et rétablir les outils de contrôle de la sonde.

Rosetta_approaching_comet_large

STEREO-B a été lancé en 2006, en même temps que son compère STEREO-A. Les deux satellites de 620 kilos chacun étaient partis en mission pour observer l’activité du Soleil et voir comment elle se propageait. Leur mission devait initialement se terminer en 2008 mais celle-ci a été prolongée.

La mission de sauvetage de STERO-B peut finalement être lancée. Néanmoins, le pauvre satellite perdu devra sûrement attendre plusieurs années pour revenir totalement sous le giron de la Nasa.

RENCONTRES ENTRE SOUS-MARIN RUSSE ET OSNI GIGANTESQUES

« Une guerre froide » SECRÈTE dans les profondeurs glaciales de l’océan a eu lieu entre les extraterrestres et les russes
 Des dossiers détaillant de mystérieux osnis (objets submersibles non identifiés) –  sont maintenus étroitement sous les verrous au Kremlin , selon les auteurs ufologues Paul Stonehill et Philip Mantle. Tous les deux déclarent avoir obtenu la divulgation de détails sur certaines rencontres entre des sous-marins russes et des objets gigantesques inexpliqués. Ils croient que le gouvernement russe a tenté de discréditer tout témoin qui s’exprimait en public afin de dissimuler les preuves de ce qui se passait sous la surface.
 
Dans leur dernier livre : Russia’s USO Secrets: Unidentified Submersible Objects in Russian…

View original post

M. Stonehill et M. Mantle expliquent comment un commandant russe dirigeant une section spécialisée de plongeurs,le Major General V Demyanenko à mis en garde son équipe contre ces créatures après un certain nombre de rencontres étranges en 1982. Les  plongeurs de la Marine soviétique auraient tenté de capturer l’une des créatures – vêtue d’une combinaison  argentée et portant un  casque de forme sphèrique. La section comportant sept hommes ont ensuite projetés à la surface par une force mystérieuse alors qu’ils tentaient de saisir la créature dans un filet. 

D’autres cas étranges comprenant  une énorme boule de feu qui sortait de l’océan aperçue par le vapeur Raduga qui naviguait sur la mer Rouge en 1965.

La forme aurait plané à 150m au-dessus de la surface entourée par un gigantesque pilier de l’eau avant de replonger à nouveau.

Apparemment, l’amiral VA Domislovsky, chef du service de renseignement de la flotte pacifique russe, a vu un objet d’environ 900 mètres de long planer au-dessus de l’eau dans l’océan Pacifique. Il a affirmé qu’il a craché de petits objets qui ont plongé sous  les eaux, avant de les recueillir quelque temps plus tard et de s’envoler.

Et, l’amiral et le commandant de sous-marin nucléaire Yury Beketov ont affirmé avoir connu une activité oani dans le triangle des Bermudes – avec des objets non identifiés sur leurs écrans de radar se déplaçant à 250 mph (environ 400 km/h) en dessous de la surface. 

View original post

UFOCENTER.WEBOU.NET
UFOCENTER.WEBOU.NET

OVNI LUMINEUX SUR ERDEVEN – MORBIHAN (DÉP.56)

Observation Ovni 2016: le 15/08 à 23h48 – Lumière étrange dans le ciel  – Erdeven – Morbihan (dép.56)

Prénom ou pseudo : yoann

Ville: Erdeven
Département: Morbihan (dép.56)
Région: Bretagne
Pays: France
Date: 15/08/2016
Heure du début de l’observation: 23h48
Durée de l’observation: 5 min

Conditions météo: ciel dégagé
Nombre de témoins: 1
Type de phénomène: Lumière étrange dans le ciel
Signalement officiel: Non

Récit complet de l’observation:

Bonjour

En regardant mes photos de vacances je suis tombé sur cette image que je n’explique pas.

Je n’aurais pas du la gardé car c’était un test de luminiosité avant de prendre la lune en photo.

Je n’aurais pas du la garder.

En édudiant de plus pret, les lumières en bas à gauche de la photo sont un triangle avec au milieu une 4eme. J’ai d’abord pensé à un avion mais les « traits » qui encadrent les lumières me font penser à un triangle type aile delta.

Un satellite aurait pu etre aussi à l’origine du phénomène, mais, l’image est prise à une focale de 35mm. Donc pour moi improbable…

Je n’ai hélas pas plus d’informations.

Merci d’avance

Yoann

Description précise: voir déscription
Couleur:
Taille du phénomène:
Comportement: inconnue
Trajectoire: sud-est  – précisé
Bruit spécifique: Non
Odeur spécifique: Non
Direction de l’objet en fonction du vent: je ne sais pas
Présence d’installations: non précisé
Photo semblable: non précisé
Tableau: non précisé

Annexes (photos, vidéos, carte):
IyTwUC

Enquête de terrain demandée: à préciser
Enquêteur en charge du dossier:

Mots clés : Ovni,Ufo, Ufologie, Témoignages, Bretagne, France, 23h48, 15, ,

Je certifie sur l’honneur l’exactitude des renseignements communiqués et l’authenticité des documents fournis. Je ne sais pas identifier ce phénomène merci à l’avance pour vos réponses. à préciser

Cordialement yoann

Source:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/t21119-2016-le-15-08-a-23h48-lumiere-etrange-dans-le-ciel-ovnis-a-erdeven-morbihan-dep-56#ixzz4I8pWHv9H

LA VIE SUR VENUS

Vénus fait partie des quatre planètes telluriques connues du système solaire et elle est aussi la seconde planète par ordre d’éloignement du Soleil. Dotée d’une période orbitale de 224,7 jours, elle possède un champ magnétique faible et elle est presque aussi grande que notre propre planète, avec un diamètre équivalent à 95 % à celui de la Terre.

La comparaison s’arrête là cependant.  venus-640x479

Vénus fait partie des quatre planètes telluriques connues du système solaire et elle est aussi la seconde planète par ordre d’éloignement du Soleil. Dotée d’une période orbitale de 224,7 jours, elle possède un champ magnétique faible et elle est presque aussi grande que notre propre planète, avec un diamètre équivalent à 95 % à celui de la Terre.

La comparaison s’arrête là cependant.

En s’appuyant sur plusieurs modèles climatiques différents, ces spécialistes ont conclu que Vénus aurait très bien pu être le premier lieu habitable de notre système solaire il y a environ trois milliards d’années de cela, avec une fine couche de nuages et une température moyenne tournant autour des 11 °C.

Mieux, toujours d’après ces fameux modèles, l’eau aurait très pu exister sur Vénus à cette époque, sous forme liquide.

Mais que s’est-il passé alors ? Il est difficile de répondre à cette question mais les chercheurs responsables de l’étude ont tout de même une hypothèse. Ils pensent en effet que la rotation de la planète a eu un impact sur son climat. La rotation ou, plutôt, son évolution car Vénus tournait en effet un peu plus vite à ses débuts.

Vénus aurait pu accueillir la vie il y a trois milliards d’années

 

DECOUVERTE DE PYRAMIDES DANS LE KAZAKHSTAN

Une équipe d’archéologues a récemment découvert une pyramide ancienne recelant de restes humains et de nombreux objets inconnus. Cette mystérieuse trouvaille n’a pas été faite en Égypte, mais au Kazakhstan !
La découverte est à mettre à l’actif de l’équipe menée par Victor Novozhenov, archéologue pour la Kazakh National University. La pyramide en question, érigée il y a plus de 3000 ans selon les chercheurs, ressemble beaucoup au complexe funéraire de Djéser (Égypte), considérée comme étant la pyramide la plus ancienne du monde.

 « Elle est faite de pierre, de terre, et fortifiée avec des dalles sur sa partie extérieure » indique Victor Novozhenov.
Les fouilles du site ont permis de mettre à jour une chambre funéraire au sommet de l’édifice, dans laquelle reposait le chef d’une tribu locale, tandis que les parties inférieures étaient réservées à la famille du défunt. De nombreux autres restes humains ont été trouvés, ainsi que des objets divers tels que des pointes de flèche, des aiguilles en bronze, des couteaux ou encore des poteries dont les recherches devraient permettre une datation. D’autres objets de nature encore inconnue ont été également rassemblés et font l’objet d’une enquête minutieuse.
Cependant, la pyramide kazakh est bien plus petite que celle de Djéser, mesurant 2 mètres de hauteur pour une base faisant 14 par 15 mètres. En effet, le Complexe funéraire de Djéser mesure 62 mètres de hauteur pour une base de 121 par 109 mètres, incomparable donc en terme de dimensions, mais comparable au niveau du style architectural.
ancient-pottery_0
Ce n’est pas la première fois que des chercheurs font de mystérieuses découvertes au Kazakhstan. En effet depuis 2007, de nombreux géoglyphes de tailles et formes variées, datant vraisemblablement de 8000 ans avant J.C, continuent à ce jour de questionner les scientifiques.

Source : http://sciencepost.fr/2016/08/kazakhstan-decouverte-dune-mysterieuse-pyramide-antique/

Sources : Ancient Origin – Livescience

UN MONSTRE MOMIE EN RUSSIE

Où le cadavre momifié d’une étrange créature est retrouvée en Russie…

Nous sommes en Russie, dans le Yakutia, récemment le corps momifié d’une étrange créature a été retrouvé.

Cette découverte a été faite dans la mine de Udachnaya par des mineurs qui recherchaient des diamants. Le corps a été retrouvé à une très grande profondeur dans un état de momification. Ces restes ont été retrouvés dans un couche sableuse qui daterait du mésozoïque soit environ entre 252 et 66 millions d’années.

Russie-créature-momie-2

Le corps de la créature est assez petit, les pattes postérieures semblent plus musclées que les pattes antérieures. La tête est assez fine, mais elle possède de grandes dents qui appartiennent à une espèce carnivore. Les cavités oculaires semblent assez grandes au contraire des oreilles qui semblent très petites. L’animal semble aussi posséder une queue.

Si pour le moment, les scientifiques essayent d’identifier l’espèce de notre petit monstre, pour les moments les théories fusent un peu partout. Certaines personnes y voient même les restes d’une espèce de dinosaure de petites tailles. Les hypothèses plus rationnelles parlent d’une sorte de petit mammifère tel qu’un furet. Malheureusement, dans la strate où il a été retrouvé il n’y avait pas de mammifère de ce genre.

Si pour le moment, il n’y a pas encore de conclusion, la découverte d’un corps dans cet état de conservation provenant d’une strate aussi ancienne est assez étonnante. En effet, il est plus que probable que notre créature aurait été fossilisée et non momifiée si elle était aussi ancienne que ça. Le corps pourrait faire penser à un petit carnivore. Peut-être s’est-il retrouvé bloqué et est mort dans la mine, mais à une époque plus récente ? Une autre possibilité serait qu’il s’agit simplement d’un canular et qu’il ne s’agirait que le cadavre d’un animal retrouvé par les ouvriers. On ne peut qu’attendre pour le moment l’étude des spécialistes. Je doute quand même que nous ayons des nouvelles de cette affaire qui ressemble quand même malheureusement à un canular

Source – http://dark-ride.org/?p=8663