DETECTION DE SIGNAUX MYSTERIEUX DEPUIS LA CONSTELLATION DU LION ?

La communauté scientifique internationale ne parvient toujours pas à expliquer le mystérieux signal radio spatial enregistré le 15 février 2015. Les experts reconnaissent qu’ils ne sont pas à même de fournir des informations objectives sur ce phénomène en dépit d’une vaste analyse, rapporte ScienceAlert.

Le signal, baptisé FRB 150215, a été enregistré par le télescope australien Parkes. 21 phénomènes mystérieux du même type restent eux aussi sans explication, tous classés comme des sursauts d’énergie pendant un laps de temps très réduit dont l’origine n’a pas pu être identifiée.

« Nous avons passé beaucoup de temps, avec de nombreux télescopes, pour trouver à quoi ils pouvaient être associés », ont déclaré Ryan F. Mandelbaum et Emily Petrov de l’Institut de radioastronomie des Pays-Bas.

Les FRB sont des sursauts d’ondes radio d’une durée de quelques millisecondes. Leur nature n’a pas été identifiée.

Les chercheurs ont enregistré pour la première fois ce type de sursaut en 2007. Depuis, une vingtaine de signaux similaires ont été captés. Mais le plus récent, nommé FRB170107, est le plus brillant et le plus puissant.

Personne ne connaît la nature exacte de ces signaux, ni même ce qui les provoque. Tout ce que l’on sait, c’est qu’ils ne proviennent pas de notre planète ni même de notre système. Ils sont donc de nature extraterrestre.

Cees Bassa, un chercheur travaillant depuis plusieurs années pour l’Institut néerlandais de radioastronomie à Dwingeloo, a donc monté une équipe afin d’étudier un de ces signaux. En combinant les données capturées par plusieurs instruments, les chercheurs ont réussi à retracer son parcours et ils ont alors réalisé qu’il provenait d’une petite galaxie située dans la constellation Auriga, à environ 2,4 milliards d’années-lumière de la Terre.

Loin d’en rester là, les scientifiques ont mené ensuite plusieurs observations de la zone en s’appuyant sur Hubble, le télescope spatial.

L’initiative a été payante et les chercheurs ont réussi à obtenir des images très nettes de la région. Ils ont alors réalisé que l’origine du signal provenant d’un complexe formé de plusieurs étoiles située à 6 200 années-lumière du centre de la galaxie et s’étendant sur environ 4 400 années-lumière.

Les sursauts rapides causés par de jeunes étoiles à neutrons ?

Cette galaxie a fortement impressionné les astronomes. Dale Frail, un chercheur de l’Observatoire national de la radio astronomie de Socorro au Nouveau-Mexique, l’a même qualifiée de « galaxie extraordinaire » en raison de sa production d’étoile.

Jonathan Katz, un astronome travaillant pour l’Université de Washington de Saint Louis dans le Missouri, pense pour sa part qu’il s’agit d’une découverte de toute première importance. Elle tend en effet à démontrer que les sursauts radio rapides proviendraient des étoiles à neutron extrêmement jeune.

Il faudra cependant conduire de nouvelles observations pour s’en assurer.

FRB : des scientifiques ont identifié la source d’un signal extraterrestre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *