CHASSE AU Mokele-Mbembe

La cryptozoologie

Y a-t-il des animaux survivants de périodes très lointaines dont on ignore l’existence ? On recherche encore aujourd’hui de nombreuses espèces animales dont on a entendu des histoires et des légendes mais qu’on n’a jamais vues. Des témoignages de personnes qui affirment avoir vu ces animaux existent, mais il n’y a aucune preuve formelle. On ne parle pas uniquement du célèbreYeti, du non moins connu monstre du Loch Ness, ou de Big Foot. On recense au moins une trentaine d’espèces, réunies sous le nom de « cryptides » et dans une discipline qu’on appelle la cryptozoologie, soit la recherche des animaux dont l’existence ne peut pas être prouvée de manière irréfutable.
7784140764_une-trace-de-pas-du-mokele-mbembe 7784140766_sur-les-traces-du-mokele-mbembe

Michel Ballot est cryptozoologue, et depuis plusieurs années il traque le Mokele Mbembe, un animal qui aurait été aperçu en Afrique.

Au cours du XXe siècle, missionnaires, militaires, scientifiques et autres aventuriers ont ramené de leurs périples en Afrique centrale des récits contant l’existence d’un mystérieux animal. Sur la base de ces chroniques et des témoignages des populations locales, l’explorateur Michel Ballot parcourt les berges boueuses des rivières du Sud-Est du Cameroun dans l’espoir d’apercevoir cette bête légendaire appelée Mokélé-Mbembé. Décrit par les habitants de la région comme une sorte de rhinocéros à queue de crocodile et à tête de serpent, l’animal mesurerait 15 mètres de long et ressemblerait un dinosaure. Bien qu’aucun spécimen n’ait à ce jour été découvert, Michel Ballot est bel et bien convaincu que le Mokélé-Mbembé existe et traque à travers la jungle les preuves qui permettront de le démontrer. »

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/sur-la-piste-du-mokele-mbembe-7784139866

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *