JANVIER EST LE MOIS DES OVNIS

Voici un phénomène dont nous ignorons la raison. En Belgique, ou plus précisément en Flandre, presque la moitié des observations d’OVNI de l’année entière se produisent pendant le mois de janvier. Par ailleurs, que ce soit en Belgique ou en France, le nombre d’observations semble avoir chuté en 2016.

Cette statistique est assez étrange pour être soulignée, surtout qu’elle ne s’explique pas. Le rapport annuel 2016 de l’association Belgisch UFO-meldpunt indique que 143 observations d’OVNI ont été relevées en Flandre, dont la plupart en janvier. En effet, 33 signalements se sont produits en Flandre-Orientale et 30 à Anvers.

D’ailleurs, le nombre d’observations de ce type a tendance à diminuer. En Flandre, 143 observations d’OVNI ont donc été rapportées en 2016 contre 232 en 2015. Pour ce qui est de la Wallonie, nous ignorons si les observations se font principalement en janvier, mais le Comité belge pour l’Étude des Phénomènes Spatiaux (COBEPS) a relevé 74 cas en 2016 contre 93 en 2015, signifiant également une baisse non négligeable.

En France, l’organisme s’occupant des affaires liées aux OVNIS est le Groupe d’études et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN), un service du Centre national d’études spatiales (CNES). Si vous croyez observer un objet volant non identifié, c’est à ce service qu’il faut s’adresser.

Les statistiques ne livrent pas de données mensuelles, mais simplement par année. Le GEIPAN a seulement relevé 26 cas d’observations d’OVNI en 2016 contre 172 en 2015. D’ailleurs, entre 2008 et 2015, la barre des 100 observations avait été franchie alors que la dernière fois qu’un nombre aussi conséquent de personnes avait indiqué avoir observé des OVNIS, cela remontait aux années 1979 et 1980 !

Le tableau de statistiques du GEIPAN donne le nombre d’observations d’OVNI recueillies depuis 1937 :

Toujours en France, les statistiques par département sont assez incroyables, avec certains départements qui sortent du lot, les Bouches-du-Rhône en tête :

Sources : RTBF — CNES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *